#vismavie (avec Breguet)

La nuit, alors que la maison est endormie depuis longtemps, la lumière reste allumée sur mon bureau.

Je suis attablée, le nez plongé dans mes notes, les yeux rougis par mon écran et la fatigue.

Depuis combien de temps n’ai-je pas dormi plus de cinq heures?
Des semaines?
Des mois? Je ne m’en souviens pas.

La nuit, les idées naissent, l’imagination se réveille.

Ma modeste plume me transporte vers d’autres siècles.
Les siècles de tous les possibles.

Et lorsque mon récit est terminé, lorsque l’aube fait poindre ses lueurs, je sors sur la terrasse pour les cueillir
Fumer cette dernière cigarette avant d’aller me reposer.
Et à chaque fois, je suis surprise de me retrouver dans le monde moderne.

La nuit, je rêve que ma plume soit une baguette magique et me réunisse avec Abraham-Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code