#vismavie (sous la douche)

Parfois mon homme me voit sortir en courant de la salle de bains, enroulée dans une serviette humide, les cheveux trempés, pour me précipiter sur mon clavier et le malmener en frappant rageusement sur ses touches.

La douche est un moment de détente qui me permet de libérer les idées qui dorment en moi, celles que j’ai tellement bien rangées dans mon cerveau que je ne les retrouve plus, celles qui sont déjà là mais dont je n’ai pas encore conscience et celles qui naissent sous le jet brûlant.

Inscrire immédiatement ce qui traverse ma tête en un éclair et disparaîtra tout aussi vite, mouillée, dégoulinante et angoissée.

Parce que oui, écrire angoisse mais écrire libère.

Et écrire se moque du savon non rincé, du shampoing qui mousse encore derrière les oreilles.

Les idées viennent. Maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code